ATELIERS DISPARUS | EN LEUR MAISON, LES ARTISANS


2022

MAISON AUTRIQUE
266 Chaussée de Haecht
1030 Schaerbeek



“Je pense qu’il faut respecter le mur, car celui-ci a été fait par un architecte, qu’il soit de n’importe quelle époque. Il y a donc une structure, et, tenant compte de cette structure, il ne faut pas essayer de tout chambouler. (...) Une tapisserie sera réalisée en tenant compte du mur, l’une n’allant pas sans l’autre. Tu ne peux pas réduire ce rapport. (...) Elle est liée à un mur, c’est de l’art mural qui tient compte de la situation, car je connaissais le mur.”

Entretien avec José Crunelle, Bruxelles, 1999



Ce costume a été réalisé sous l’influence de la silhouette de l'œuvre de Crunelle, “L’emplumé” (1975), ainsi que de la pratique de l’artiste pensant intervention plastique en situation.

Chaque textile a été sélectionné ou travaillé à partir des revêtements de la Maison Autrique, les motifs et le nuancier qui habillent ses murs, ou les évocations du lincrusta dans le relief des broderies. Un pan de papier peint, “Chrysanthemum”, a été reproduit manuellement, pour ensuite être sérigraphié* sur des empiècements de la composition du vêtement, manufacturé dans le souci de faire corps avec la Maison.

Ma volonté pour cette proposition était donc à la fois de rendre hommage à l’artiste Bruxellois en donnant forme aux présences de ses tapisseries, tout en incarnant le lieu qu’elles habitent dans le cadre de cette exposition, où se trouvent, en leur maison, les artisans.














*Sérigraphies réalisées en atelier de l’École de Recherche Graphique (ESA Saint-Luc Bruxelles)
Responsables d’atelier : Marie Feyereisen et Danièle Leclercq



🔗